Monsieur Le Conseiller Départemental du canton, cher Stéphane,

Mesdames et messieurs les Maires et conseillers municipaux des communes voisines,

Mesdames et messieurs les conseillers intercommunaux, et collègues vice-présidents

Madame Liliane JAMIN Maire honoraire,

Mesdames et messieurs les représentants des corps constitués,

Mesdames et messieurs les présidents d’associations,

Mesdames et messieurs les directeurs de services et d’entreprises,

Mesdames et messieurs les acteurs du monde du monde économique et social,

Mesdames et messieurs les agents communaux et intercommunaux,

Mesdames et messieurs, en vos grades et qualités, chers amis,

Je vous remercie toutes et tous de nous honorer de votre présence ce soir.

Je vous prie de bien vouloir excuser Monsieur Le Préfet, nos députés et sénateurs, monsieur le Pdt du CD.87 retenus par d’autres obligations, et les conseillers municipaux absents pour raison de santé ou contraints par leurs obligations professionnelles (notamment Valérie LACORRE, prompt rétablissement).

Avant de prononcer les vœux de la municipalité pour cette année 2018, ayons ensemble une pensée compassionnelle pour toutes les familles éprouvées en 2017 par la perte d’un parent ou d’un proche. L’année passée a vu tristement partir 36 proches ou parents, et parmi eux notamment Henri AUPETIT, pdt du comité des fêtes de 2000 à 2003, Marcel JAVERLIAT, pdt de l’ASN de 2009 à 2017, et notre ancien Maire et conseiller général René REBIERE, à qui nous souhaitons rendre un hommage particulier. S’il est une vertu qui me semble lui correspondre à merveille, lui qui en a tant œuvré au bien commun, c’est celle de l’hospitalité, exigence qui mêle à parts égales obligations matérielles et engagement moral. Pour mettre en lumière son œuvre, je veux vous rappeler trois mains tendues que je convoquai à notre souvenir le jour de l’inauguration de l’Espace Lelong-Markoff :

  • Main tendue à l’association ALPHA, à qui succèdera la fondation John BOST et son foyer Anne Dominique pour personne handicapées mentales dont les différences étaient encore à isoler en campagne…
  • Main tendue à l’entreprise SOFRANCE, aujourd’hui Safran Filtrations Systèmes, qui ne trouvait pas de terrain pour l’accueillir en métropole, autre temps, autres mœurs…
  • Main tendue enfin à Annie FRATELLINI, dont l’itinérance des chapiteaux et le marivaudage des arts du cirque effrayait encore l’habitant du bourg…

La France a toujours été une terre hospitalière, nous souhaitons qu’elle le reste.

On ne peut édifier son identité qu’en quête d’altérité.

Il sera débattu en conseil municipal de la possibilité de donner son nom à un site emblématique, rue ou place de la commune.

Mais l’année passée constitue aussi une année record pour le nombre de nouveaux arrivants, soit 220 résidents auxquels nous adressons des vœux particuliers de bienvenue dans notre commune. Ils consacrent une croissance démographique régulière, que les 12 naissances de l’année passée n’auraient pas suffi à assurer. Ainsi, la commune compte au premier janvier 2015 officiellement 2600 habitants, un compte rond d’ores et déjà outrepassé à ce jour. Douze mariages complètent ce rapide bilan de l’état civil. A noter que les PACS sont désormais célébrés en mairie.

Au nom de la municipalité, je vous présente, résidents anciens et nouveaux arrivés, nos vœux les plus chaleureux de bonne santé, de bonheur, d’amour et de joie pour l’année 2018, mais aussi de prospérité toujours plus durable et solidaire. Que cette année nouvelle soit celle du partage, de la tolérance, de l’ouverture de l’esprit et du cœur. Qu’elle soit aussi celle de la vigilance et des lanceurs d’alertes, en ces temps où la question même de la nature humaine et de ses fondements éthiques et biologiques sont questionnés à la fois par des sciences sans conscience attelée à la marchandisation croissante du vivant, et par la jungle dérégulée de l’économie ultra-libérale et des réseaux sociaux. Beaucoup ont vu dans les élections nationales de 2017 un grand chamboule-tout fruit du chaos international. Ce n’est pas complètement mon sentiment. Si la globalisation questionne le traditionnel clivage gauche-droite, il est demeuré valide. Elle a fait seulement apparaitre clairement un autre clivage, perpendiculaire au premier, qui grandissait en France comme ailleurs en Europe depuis trente ans, qui veut opposer souveraineté nationale et fédéralisme européen. J’y vois davantage un retour au paysage politique des années 1970, et son fameux quatre-quarts. Et comme vous le savez, il n’y a pas de cinquième ingrédient dans ce gâteau. Choix difficile donc que le mien, et pour le socialiste que je suis, et qui demeure aussi vigilant que possible au juste redressement du pays. Les échanges avec notre nouveau député seront sans doute facilités par l’implantation de sa permanence à Nexon, s’il reste bien entendu désireux de relayer en hauts lieux, comme il nous l’a dit encore récemment en réunion intercommunale, les problématiques comme les projets des territoires ruraux.

Il y a aussi les querelles humaines plus prosaïques, judiciaires ou ordinales, comme celles qui opposent les pharmacies du secteur, et qui questionnent autant l’éthique que le droit, la société toute entière autant que la personne humaine. Le récent mis en délibéré en appel le 11 janvier 2018 toujours officiellement attendu, pourrait confirmer le premier jugement du tribunal administratif qui a contesté la légalité de l’autorisation ministérielle de transfert de l’officine à proximité de Super U, au motif par ailleurs réaffirmé dans l’ordonnance « maillage territorial » du 04 Janvier 2018 qui définit clairement la notion primordiale de quartier de résidence de patientèle par opposition à la notion commerciale de flux de population. Nous ne savons pas encore à ce jour précisément quelles suites nouvelles peuvent être données à ce conflit qui n’oppose plus que les pharmacies de Ladignac, La Meyze et Flavignac à la pharmacie LABARRE, la pharmacie Saint-Roch de Nexon n’étant plus plaignante depuis la mi-octobre 2017. Le conseil municipal, dans une motion adoptée à l’unanimité, a apporté son soutien aux salariés de l’officine qui ont été pris dans une tourmente économique dont ils ne sont en rien responsables. La municipalité prendra enfin l’attache des services de l’ARS à l’issue de l’extinction des poursuites judiciaires afin qu’une seconde pharmacie, service dont les habitants ont besoins, continue d’exister à Nexon. Il reste désormais à chacun de croitre en conscience et en connaissance, en écoute et en compréhension afin d’œuvrer au mieux aux progrès de la société et de ses membres.

Nous saluerons tout d’abord, comme chaque année, l’action des 25 sapeurs-pompiers volontaires du centre de secours de Nexon placés sous le commandement du lieutenant Grégory DEFORGE. Comptant 546 interventions en 2017, soit encore 7 % d’augmentation par rapport à l’année précédente, leur rôle est essentiel pour assurer la sécurité civile. Sur la corde raide en termes d’effectifs avec quelques départs, des anciens comme Marc MIGOT et Bernard QUANTIN, ou bien encore Sylvie DEVARISSIAS, Mickaël BONNET ou Rémy TONY que nous remercions pour leur action, nous relayons comme chaque année auprès de vous leur appel au volontariat. Et de saluer les nouvelles recrues, Manon CRUGNAUD, Alexis AGOT, Fabien LE MOEL, Fabrice LESCOAT, Jérémy BOISSOU. Suite à des difficultés techniques et afin d’en améliorer encore la fonctionnalité et l’accessibilité, le projet d’extension du centre de secours de Nexon a été abandonné au profit de l’inscription au plan pluriannuel d’investissement du département d’un nouveau centre de secours qui devrait se relocaliser sur la voie de contournement d’ici trois à quatre ans.

Ils ont été assistés dans leur tâche par les gendarmes de la communauté de brigade de Saint-Yrieix/Nexon. Comme en 2016, après un premier semestre relativement calme, l’année 2017 a vu quelques incivilités et dégradations imbéciles de biens publics ou privés se produire en fin d’année. Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (C.L.S.P.D.), force de proposition dans les domaines de la sécurité des personnes et des biens, se saisira prochainement de cette question. Les écoles élémentaires et maternelles ont été équipées tout récemment d’un dispositif de contrôle d’accès visiophonique et d’une alarme différenciée en fonction des risques. Une espérance de relocalisation de la gendarmerie dans des locaux plus actuels, fortement relayée par leur hiérarchie, est également portée par les gendarmes de Nexon. La commune prévoira l’emplacement réservé pour une éventuelle implantation ultérieure dans le zonage du Plan Local d’urbanisme Intercommunal, P.L.U.I. qui sera débattu et, nous le souhaitons, approuvé dans le courant de l’année 2018.

Nous remercions aussi les agents communaux pour le service qu’ils rendent à la population, dans des conditions d’urgence et de risques maitrisés. Nous félicitons tout particulièrement le nouveau responsable du pôle vie scolaire-hygiène des locaux Frédéric PIRONNEAU et l’ensemble de son service. Le passage au service à table pour la restauration scolaire en septembre dernier, après quelques semaines de mise au point, et les efforts des élèves pour abaisser le niveau de bruit, aura nécessité de gros efforts de réorganisation, et, nous le souhaitons de tout cœur, répondu à vos attentes. Vous aurez noté que les écoles auront encore été au cœur de notre attention en 2017, avec l’achèvement des importants travaux de rénovation, travaux que nous avons ajoutés à notre programme électoral initial suite à l’appel à projet région particulièrement intéressant sur le plan des subventions. A noter aussi l’installation des vidéoprojecteurs interactifs dans les classes élémentaires. L’école et sa mission première d’instruction demeurera au centre de nos préoccupations cette année avec le débat sur les rythmes scolaires remis imprudemment à l’ordre du jour par le gouvernement. Je ne dissimulerai mon irritation sur ce sujet, nous qui avons à Nexon produits tant d’efforts pour faire de la réforme Peillon et du Projet Educatif Territorial un succès. Je mobiliserai toutes mes forces de conviction pour que ce qui a été construit en direction des élèves socialement défavorisés ne soit pas démoli. La baisse de la natalité à Nexon ces dernières années, comme dans tout le département (MOINS 300) pourrait voir une classe de maternelle fermée par l’IA DASEN à la rentrée prochaine. Nous en saurons plus après le 6 février et la première proposition de carte scolaire (ajustement en juin).

En cette année du centenaire de l’armistice de la première guerre mondiale, la classe de pauline DARDILHAC travaillera sur le sujet en vue d’une restitution de fin d’année scolaire. Nous saluons aussi le devoir primordial de mémoire assuré par les associations d’anciens combattants et leurs présidents, Josette DUGOT pour le Souvenir Français, Raymond FAYE pour 14-18, Marcel MICHAUD pour 39-45, Paul ROGER pour la FNACA. A l’honneur également tant les besoins sont croissants les associations nexonnaises qui se consacrent quotidiennement à la solidarité, la Croix Rouge, la FNATH, le secours populaire, les restos du cœur et le secours catholique. Nous adressons des remerciements tous particuliers aux bénévoles de l’ACARPA, qui ont durant trente-cinq ans assuré un immense service en direction des ainés dans leurs besoins divers d’aide à domicile, et qui ont transmis au 1er janvier 2018 le flambeau à l’intercommunalité qui gère désormais ce service en régie. 14 associations ont enfin assuré le succès de l’édition du Téléthon 2017 qui a recueilli 2073 euros au profit de la recherche sur les maladies génétiques. Rendez-vous l’année prochaine avec toutes celles et tous ceux qui voudront nous rejoindre.

Nos remerciements vont aussi à Aurélie THEVENY, conseillère municipale depuis 2008 et Maire adjointe depuis 2014, pour le travail accompli au service de la collectivité, et qui a dû démissionner, appelée à assumer la direction de l’EPIC Pays de Nexon Monts de Châlus, le nouvel office de tourisme intercommunal, responsabilités incompatibles avec l’exercice d’un mandat local. Et de souhaiter la bienvenue à Michel BONNET, qui après Hélène BEYRAND et Fréderic MASSY récemment, entre au conseil municipal.

Nous n’oublions pas toutes les associations sportives, et d’adresser aux adhérents, aux bénévoles, et à leurs présidents nos vœux de bonnes pratiques, notamment à Jean-Luc BONAFY qui succède à la tête de l’ASN à Marcel JAVERLIAT disparu prématurément et à qui nous rendons un hommage appuyé pour son attachement à la commune, ces qualités professionnelles et éthiques. A noter la création d’un groupe de coureurs urbains Nex’run, animé par Madame Julie LECOMTE. Nous remercions l’ensemble des bénévoles de l’association « Les amis des fleurs », présidée par Gilles VALETTE pour l’aide apportée aux équipes municipales quant au fleurissement de la commune (excuses pour absence à l’AG). Depuis le passage au « zéro phyto » pour les collectivités au 1er janvier 2017, un surcroît de travail est demandé au service espaces verts, et de féliciter l’équipe de David FAURE responsable de pôle. Nous en appelons à votre compréhension et à participation citoyenne, riverains légitimement soucieux du bon aspect de nos abords comme de vos impôts. Au 1er janvier 2019, cette interdiction d’utilisation concernera également les particuliers. Félicitations au comité des fêtes présidé par Catherine ROUSSEAU pour les animations organisées en 2017, notamment un feu d’artifice très réussi suivi d’un repas et d’un spectacle étonnant de projection sur les façades du château.

La route du Sirque 2017 affiche d’excellents résultats avec10 800 festivaliers. 3 semaines de stages d’été pour les jeunes, nouvelle politique tarifaire, artistes applaudis et équipe de permanents dynamiques sont les recettes de ce succès renouvelé. Mireille DEYZERALD en charge de la comptabilité a pris sa retraite au 1er janvier, son sourire légendaire dans nos murs comme un rayon de soleil nous manquera autant que son professionnalisme. Adossée au festival, une troisième et magnifique édition de l’exposition du pôle des Métiers d’art du Limousin, initiative de Laurent DARDILHAC, et l’art dans tous ses états présent durant l’été dans les écuries, où les expositions se sont succédé sans temps morts, ponctuées de trois marchés pique-niques réussis malgré la pluie et le froid.

Nous félicitons tous les acteurs économiques, entrepreneurs, commerçants artisans et professions libérales pour leur dynamisme (taux 97/100). Nous sommes à leurs côtés pour les accompagner dans leurs projets. Stéphane DELAUTRETTE président de la communauté de communes vous en dira davantage dans quelques minutes. Nous voulons renouveler à l’occasion de ces vœux notre profond attachement à la communauté de communes qui s’est agrandi depuis le 01 janvier 2017, désormais Pays de Nexon-Monts de Châlus. Nous continuerons à apporter notre pierre à l’édifice commun, là où nous pouvons faire ensemble ce que nous ne pouvons faire seuls.

Parmi les projets aboutis ou lancés l’année écoulée :

  • La sécurisation des entrées de bourg, qui est entrée dans les mœurs
  • L’inauguration de l’Espace Lelong-Markoff qui consacre l’achèvement de l’utilisation des biens immobiliers et des avoirs du legs de Lucienne MARKOFF. Bienvenue à toutes les associations, et notamment à l’amicale des aînés dans leurs nouveaux locaux. Le centre Agora est désormais désaffecté, et la décision de principe de sa cession pour l’euro symbolique à la communauté de communes est actée, comme le lancement prochain des études de reconversion du bâtiment en nouveau siège de l’EPIC et du CIAS principalement.
  • L’inauguration également du local associatif au centre équestre ainsi que des terrains de pétanque sur le site de la Lande font la joie tant des cavaliers que des boulistes.
  • La réception des travaux de rénovation thermique, de renouvellement d’air et d’accessibilité de l’école primaire. On nous a rapporté que les conditions d’enseignement se sont nettement améliorées. A noter que la qualité de l’air intérieur doit désormais être contrôlée régulièrement dans les locaux recevant des enfants, bien nous a pris de prendre un peu d’avance.
  • L’accompagnement financier apporté au C.D. de la Haute-Vienne dans l’important projet de restructuration de la cantine scolaire du collège Arsène Bonneaud qui héberge nos rationnaires (285 000).
  • L’entretien régulier des bâtiments communaux et des voiries sous la responsabilité du chef de pôle Jean-Philippe FENET, les gros travaux route de Sallas et l’aménagement des stationnements avenue Charles de gaulle.
  • Les améliorations régulières apportées au site de la lande et au camping municipal qui a ainsi obtenu le classement 3 ***. L’animation assurée par nos agents est toujours saluée par les vacanciers, et se traduit dans les faits par une augmentation de 30 % des recettes en 2017. L’étude de requalification du site entreprise en 2017 nous fournira les pistes d’amélioration que ce site peut encore recevoir.
  • Le travail préparatoire important effectué par les élus comme les services tant en commissions qu’en COPIL, notamment en direction de l’avancement du projet « centre bourg ». Le cabinet ALUPA a été retenu pour étudier l’avant-projet de ce dossier dans son ensemble, et la première tranche consacrée aux places de la République et Fratellini en particulier.
  • Les premiers résultats encourageants de l’étude de faisabilité d’implantation d’un parc de 3 ou 4 éoliennes sur les communes conjointes de Nexon et La Meyze (Expo de présentation en médiathèque en Octobre dernier).

Des projets vont être lancés en travaux et en étude, notamment :

  • Les travaux de reconstruction des poulinières en ateliers municipaux
  • Un programme de voirie annuel route du camping, busée l’année dernière
  • La suite du programme triennal nommé Ad’ap de mise en conformité d’accessibilité PMR des bâtiments communaux.
  • Les études consacrées au remplacement de la station d’épuration du bourg et à l’amélioration du réseau séparatif, dossier soutenu financièrement pour la dernière année par l’agence de l’eau Loire-Bretagne à 60 %.
  • Les études de l’opération centre-bourg, esquisse générale et projet de requalification de la Place de la République et Place Fratellini.
  • Les études de remplacement du chapiteau pôle qui arrive en fin de vie à la foi technique et artistique.
  • L’étude pour l’aménagement de douches individuelles dans les chambres et pour la construction de 5 places d’hébergement temporaires va être lancée à l’EHPAD de Nexon« La Résidence du Parc » sous la direction émérite de David PENNEROUX. Demeure toujours en attente, mais jamais aussi atteignable, l’extension de 15 lits qui nous permettrait d’atteindre la taille critique pour un bon équilibre économique, soit 80 places. Nous remercions l’Agence Régionale de Santé (A.R.S.) pour l’attention qu’elle nous porte, et les élus départementaux, J-C. LEBLOIS Président, M. PLAZZI et S. DELAUTRETTE au C.A. pour leur soutien sans faille.Beaucoup de travail en perspective pour l’ensemble des agents, notamment des services administratifs, tant communaux (directrice Catherine GOBY) qu’intercommunaux (directrice Stéphanie CANNETON) pour mettre en œuvre tous ces dossiers. Ils reçoivent ce soir nos remerciements ainsi que nos encouragements pour l’année nouvelle. A vos côtés au quotidien pour assurer la continuité du service public, mais aussi vous accompagner dans la réalisation de vos projets, rendez-vous aussi à la Maison de Services Au Public (MSAP) ouverte fin 2016 à l’Espace Jean-Jacques Rousseau dirigé par Pierre GAROT, ou bien encore au Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS) regroupé pour notre secteur au premier étage de la mairie depuis mai 2017 et dirigé par Patricia LATHIERE DEBEAULIEU, ou bien encore à l’antenne locale de la Chataigneraie Limousine sise rue Pierre et Marie Curie. Autant de portes d’entrée pour la réussite de vos projets. Alors de l’audace, encore de l’audace et toujours de l’audace !Le conseil municipal, à qui j’adresse enfin mes plus fidèles remerciements pour le travail effectué cette année, et l’ensemble des agents communaux, vous renouvellent, Nexonnaises, Nexonnais, résidents du Pays de Nexon-Monts de Châlus, et au-delà, citoyens du monde, chers amis, nos vœux les meilleurs pour l’année 2018.
  • Fabrice GERVILLE-REACHE Maire de Nexon
  • Je passe la parole à Stéphane DELAUTRETTE pour le panorama intercommunal de l’année 2017 et celui à venir, non sans avoir adressé un dernier remerciement à Aurélie THEVENY et Hélène BADOINOT pour le crédit photographique et Martine FOUGERAS pour la composition du diaporama qui animera notre verre de l’amitié, toujours sans alcool à Nexon.
  • Il est l’heure pour nous de conclure la partie communale de ces vœux. Vigilance ai-je sollicité de la part de tous au début de mon propos. En bon socialiste européen fidèle à l’idéal républicain et universaliste, je conserve, et je le souhaite, comme vous, les yeux et les oreilles grands ouverts sur le monde, animés ensemble par un esprit constructif désireux d’un avenir solidaire avec nos voisins, le seul possible pour notre vieille nation. Rassemblés à Nexon comme dans notre nouveau territoire intercommunal autour de nos écoles, de nos associations, de nos acteurs économiques et de nos engagements citoyens, portons notre belle devise au-delà de toute frontière: «Liberté-Egalité-Fraternité!"
  • Nous adressons au CD de la Haute-Vienne nos remerciements appuyés pour le soutien financier qu’il accorde chaque année tant aux projets communaux qu’intercommunaux dans le cadre des CTD et CDDI, à la région Nouvelle Aquitaine dans le cadre des appels à projets, à l’état, au travers de la DETR et du FSIL, et enfin à l’Europe, qui a financé nos deux plus importants chantiers 2017, les écoles et l’espace Lelong-Markoff, mais aussi l’étude de requalification du site de la Lande par l’intermédiaire de la Chataigneraie Limousine et son Président Daniel FAUCHER.

.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, uniquement à des fins statistiques.